X

Projet Erasmus+ SENHIAS - Suède - Mai 2019

Environnement - 13-05-2019

Projet Erasmus+ intitulé « Save European Natural Heritage from Invasive Alien Species » (SENHIAS)

Du 05/05 au 11/05/2019, la classe de 5e Technique de Qualification en Environnement a participeé à la deuxième rencontre du projet Erasmus+ intitulé « Save European Natural Heritage from Invasive Alien Species », SENHIAS. Ce meeting fait suite à la première rencontre qui s’est déroulée en novembre 2018 au Portugal. Il s'est déroulé à Kungsbacka en Suède et a permis aux élèves des quatre écoles européennes (Suède, Belgique, Slovénie et Portugal) de travailler ensemble sur la thèmatique des espèces exotiques invasives maritimes.

Voici deux liens intéressants :

  • Grandma’s little crow (mormors lilla kråka) : cliquer ici
  • Traditional Swedish midsummer dance: The little frogs (Små grodorna) : cliquer ici

Compte rendu des élèves :

1) François et Julien : Aujourd'hui 07/05/2019, nous avons débuté la journée par un petit-déjeuner dans un cottage du bord de mer typiquement suédois où nous logeons pendant cette semaine d'échange. Nous avons ensuite pris le bus pour nous rendre à Kungsbacka, et fait la connaissance de nos hôtes suédois. Chaque école s'est présentée et les élèves suédois nous ont ensuite fait découvrir leurs infrastructures impressionnantes... Après, nous avons discuté des Espèces Invasives Maritimes par petits groupes. L’après- midi, nous sommes allés tous ensemble visiter le « Naturum », un sentier découverte nature à travers le patrimoine naturel et historique de la région, dont un cimetière viking datant du 8ème siècle de notre ère. Pour finir cette belle journée sous la pluie, nos amis suédois nous ont conviés à « un dîner de bienvenue », où nous avons pu dialoguer tous ensemble dans une chouette ambiance. 

2) Bryan et Dorian : Pour ce deuxième jour, nous nous sommes rendus à Göteborg pour visiter en premier lieu le musée des cultures du monde où se tient une exposition temporaire sur l'impact que peuvent avoir le marketing et la publicité sur le développement durable. Le guide y a retracé l'histoire de l'influence de l'activité de l'homme sur notre planète par une mise en commun de nos connaissances et de nos réflexions. Après le dîner, direction l'Universeum, le musée des sciences naturelles de Göteborg. La visite a commencé par l'aquarium, où un guide nous a expliqué l'impact des espèces exotiques invasives sur les écosystèmes aquatiques suédois. Ensuite nous avons poursuivi la visite par la serre tropicale et la découverte des différentes activités scientifiques proposées par le musée. Pour terminer la journée, nous avons visité le centre portuaire et historique, où Jérôme a pu s'extasier devant la statue de Gustav II Adolf, le géant du Nord.

3) Charlotte et Jérôme : Aujourd'hui, nous avons pris le bus pour Strömstad, dernière grande ville avant la frontière avec la Norvège. Nous y avons pris le bateau, direction l'île de Sydkoster, archipel faisant partie d'un parc naturel où l’on retrouve pas moins de 6000 espèces aquatiques et 6000 espèces terrestres. Cette riche biodiversité existe non seulement grâce à l'influence de l'océan, de la Mer Baltique et des fjords, mais aussi au taux de salinité particulièrement bas pour un milieu marin. Après une brève explication sur l'origine du parc et une observation autour d'un aquarium didactique, nous avons pu prendre en main des étoiles de mer de différentes tailles et couleurs. Nous avons ensuite participé à une activité de recherche d'espèces aquatiques et notre échantillonnage nous a ainsi permis d'observer bon nombre de spécimens d'espèces indigènes dont des crabes, des méduses, des crevettes, des anguilles, mais aussi, malheureusement, d'espèces exotiques invasives telles que l'huitre du Pacifique. Ce fut une journée bien chargée.

4) François, Dorian et Bryan : Aujourd’hui, nous nous sommes rendus au laboratoire de biologie marine de l’université de Göteborg où nous avons pu pêcher des petits poissons dans le fleuve. Il s'agit des gobies à taches noires, espèce invasive qui est en train de supplanter les gobies indigènes de Suède. Nous avons également analysé le taux de salinité de l’eau à différentes profondeurs. Ensuite, nous avons analysé le sperme de ces poissons, que nous avons dilué dans des solutions salines différentes, ceci afin de déterminer la zone de reproduction idéale. L'après-midi, nous avons fait la visite du jardin botanique de Göteborg, un endroit magnifique où l’on a pu observer quelques unes des espèces invasives terrestres de Suède.

5) Charlotte : Aujourd’hui, ce fut notre dernier jour en compagnie de nos amis slovènes, portugais et suédois. Nous avons débuté la journée par un jeu de pistes à travers les rues de Kungskacka sur le thème de la Suède. Lors de cette activité, quelle ne fut notre surprise de découvrir sur la grand-place de la ville, un marché international où l’on a pu retrouver des produits grecs, français, hollandais, espagnols ... L’après-midi, nous avons mis en commun toutes les connaissances apprises durant cette semaine d’étude sur les espèces invasives marines afin de créer des posters. Ces affiches feront partie de la future exposition qui sera présentée à Gembloux en mai 2019. En fin de journée, nous avons partagé un « Farewell dinner ». Après le dessert, les suédois nous ont enseigné une danse traditionnelle appelée ‘’la petite grenouille’’ et nous avons aussi pu goûter des bonbons et du hareng typiquement suédois. Pour conclure cette soirée, nous avons tous participé à un match de football.